Accueil » Vie du club » Romain Djoubri, l’homme du renouveau à Rouen et Oissel

Romain Djoubri, l’homme du renouveau à Rouen et Oissel

Que ce soit du côté des « Diables Rouges » ou des « P’tits Bleus », ils seront nombreux à retrouver leur ancien club samedi à l’occasion de ce derby comptant pour la 15e journée du championnat de National 2. L’un d’eux est Romain Djoubri, l’homme à l’origine du renouveau à Rouen comme à Oissel.


Crédit photo : Jean-François Damois / FC Rouen

De part et d’autre, ils sont nombreux à avoir défendu les couleurs adverses : Abdelali Ouadah, Nils Bazin, Mustapha Benzia, Kader N’Chobi, Quentin Stockley et Adama Sidibé côté Rouen, Issa Coulibaly, Alsseny Cissoko, Yann Guillo et Jean-Paul Mendy côté Oissel. Néanmoins, si tout ce beau monde s’apprête à livrer une bataille âpre samedi, c’est en grande partie grâce au dévouement d’un homme, Romain Djoubri.

Parcourir la carrière de Romain Djoubri, c’est d’ailleurs effectuer plusieurs aller-retours entre le Stade Robert Diochon et le Stade Marcel Billard. Joueur, déjà, le milieu de terrain effectue ses premiers matchs en senior sous les ordres de Daniel Horlaville à Oissel, avant de partir tenter sa chance chez le voisin Rouen entre 1996 et 2000 pour enfin boucler la boucle avec Oissel en 2004. Une fois de l’autre côté des terrains, Djoubri gravit progressivement les différents échelons au sein du FC Rouen jusqu’à obtenir de manière inattendue le banc de l’équipe première à l’été 2014 après une magnifique épopée en Coupe Gambardella 2013-2014 à la tête des U19 (élimination en 8e de finale par le Stade de Reims, 1-2).

En 2014, il est alors parachuté à la tête d’une équipe moribonde, qui reste sur une 6e place en DH et une piteuse élimination au 2nd tour de la Coupe de France face aux Sapins. À la tête du FCR, Romain Djoubri s’attèle à faire remonter le club au niveau national. Troisième en 2014-2015 puis second à la différence de buts en 2015-2016, il parvient à obtenir la montée la saison suivante à la faveur d’une réforme des championnats (3e en 2016-2017). C’est à ce moment que le technicien est appelé à prendre les commandes du côté de Oissel. En dépit de nombreux mouvements à l’intersaison, Djoubri et ses joueurs montent en puissance tout au long de la saison jusqu’à s’installer puis achever la saison en tête, 31 points devant Rouen. (voir saison 2017-2018). La saison suivante, Oissel joue même pendant un certain temps les trouble-fêtes avant de rentrer dans le rang et d’obtenir un maintien tranquille en N2.

Au-delà de ses résultats sportifs, Romain Djoubri est surtout parvenu à initier une nouvelle dynamique, à Rouen comme à Oissel. Lors de son passage à la tête du FCR, il est ainsi parvenu à suscite la ferveur autour du club, à la faveur notamment d’un duel à distance fratricide avec Quevilly Rouen Métropole (B) lors de la saison 2015-2016.