Accueil » Actu Fédé » Communiqué du 13 avril 2017 : Le FCR bientôt chassé de Diochon ?

Communiqué du 13 avril 2017 : Le FCR bientôt chassé de Diochon ?

Lors de notre dernier communiqué en date du 3 février, nous avions exprimé le souhait qu’une cohabitation saine et équilibrée pour le partage du stade Robert Diochon entre l’USQRM et le FCR puisse voir le jour. Pour y parvenir, nous avions convié l’ensemble des parties prenantes à la tenue d’une réunion publique, afin que les choses puissent se faire en toute transparence.

2 mois plus tard, nous sommes au regret de constater que la Métropole et l’USQRM – les 2 principaux décideurs dans cette affaire – n’ont même pas daigné répondre à notre proposition, ce que nous trouvons plutôt cavalier de la part de responsables de cette importance…

Or, il y a urgence : rien n’a été réglé sur le fond, bien au contraire… Aujourd’hui, la probabilité que l’USQRM monte en L2 est forte. Profitant de l’aubaine, on a fait savoir au FCR (probablement en N3 l’an prochain) qu’on exigeait maintenant que ce dernier aille jouer ailleurs à partir de la saison prochaine, sous prétexte que la LFP recommanderait aux clubs de L2 d’être les seuls utilisateurs de leur stade !!!

D’une part, il ne s’agit que d’une recommandation, pas d’une obligation. D’autre part, le stade Diochon n’appartient pas à l’USQRM, et le FCR n’y est pas un résident comme un autre : Diochon lui a appartenu en propre pendant une cinquantaine d’années, et il y joue dessus depuis près de 103 ans ! Chasser le FCR de Diochon, ça serait aussi scandaleux que de vouloir chasser l’USQ(désormais RM) de Lozai, quand bien même ce dernier n’est pas davantage sa propriété !

Nous rappelons par ailleurs que certains clubs prestigieux partagent leur stade depuis des décennies – l’Inter et le Milan AC par exemple -, sans que cela ne pose de réels problèmes : et pourtant, il faut y caser bien plus de matchs que pour y faire cohabiter le FCR et l’USQRM (que ce soit cette saison ou l’an prochain) !

Cet argument fallacieux ne semble avoir été mis en avant que pour mieux tenter de se débarrasser du FCR en lui imposant d’aller jouer dans un stade inadapté, dans l’espoir de freiner sa progression et de dégouter définitivement ses supporters… La mairie de Rouen, qui a mis à la disposition de l’USQRM les installations de la Petite Bouverie pour sa préparation d’avant-saison (installations pourtant exclusivement rouennaises, et donc à la charge des seuls contribuables rouennais) acceptera-t-elle de voir le club plus que centenaire de sa ville relégué à la Petite Bouverie, au mépris de ses supporters et en prenant le risque qu’un drame s’y déroule compte tenu de la configuration parfaitement inadaptée des lieux ?

En tout état de cause, les amoureux du FCR ne laisseront pas leur club de cœur être chassé de Diochon sans réagir, avec toutes les conséquences néfastes que cela pourrait avoir.

Évidemment, nous ne nous contenterons pas de simples paroles… Mais comme nous sommes plus que jamais ouverts au dialogue, nous renouvelons donc notre appel en faveur de la tenue d’une table ronde réunissant tous les protagonistes de ce dossier afin de parvenir à une solution pérenne, dans le respect des intérêts de chacun.

En résumé, Il est hors de question que le FCR joue ailleurs que dans le stade qui porte le nom de son fondateur !!!

Vive le FCR !

La Fédération des Culs Rouges

Partagez cette page...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on TumblrEmail this to someone