Accueil » Revue de presse » Article Paris Normandie juillet 2014 : « La Fédération des Culs Rouges reçue à Paris par le secrétaire d’Etat aux sports Thierry Braillard »

Article Paris Normandie juillet 2014 : « La Fédération des Culs Rouges reçue à Paris par le secrétaire d’Etat aux sports Thierry Braillard »

PN-FB

« En attendant que le FCR renaisse de ses cendres, le seul moyen pour Rouen d’exister sur le plan national, c’est à travers le Conseil national des supporters de football (CNSF), dont la Fédération des Culs Rouges a été l’instigatrice le 17 avril dernier en compagnie de « A la Nantaise » et des Socios Nancy. Hier matin Matthieu Gudefin, président de l’association fondée en février dernier (mais aussi membre fondateur du CNSF) a été reçu à Paris par Thierry Braillard, le secrétaire d’Etat aux sports, en personne. Mardi, c’est Frédéric Thiriez, le président de la Ligue professionnelle, qui leur avait accordé audience. Le but ? Faire admettre les supporters en tant que « famille du football », au même titre que les présidents (sous la bannière de l’UCPF), les joueurs (UNFP) ou les arbitres (UNAF). Et donc permettre au CNSF de siéger au sein des instances (FFF et LFP). Un long processus dont l’entrevue d’hier, longue d’une petite heure, était une étape supplémentaire. Informelle : « Il s’agissait purement d’une démarche de concertation », nous a-t-on fait savoir au ministère. « Thierry Braillard a manifesté un encouragement à la structuration du supportérisme en France », souligne de son côté le CNSF dans un communiqué. Comprendre : avec seulement six associations à vocation d’actionnariat populaire (à Rouen, Nantes et Nancy donc, mais aussi Toulon, Saint-Etienne et Valenciennes), l’amplitude du mouvement n’est pas encore assez forte pour asseoir sa crédibilité. « Thierry Braillard nous a écoutés avec attention mais je pense qu’il attend de voir l’évolution, explique Matthieu Gudefin. C’est compréhensible : en France, les supporters n’ont jamais su se fédérer sérieusement… C’est à nous, maintenant, d’aller prêcher la bonne parole. »

Une table ronde début 2015

Avec Thierry Braillard, la Fédération des Culs Rouges et ses camarades sont plutôt bien tombés : le Lyonnais est fan de foot (et de l’AS Saint-Etienne, bizarrement), et surtout, a fait partie il y a quelques mois du groupe de travail mis en place par le député Jean Glavany, intitulé « Pour un modèle durable du foot français ». Et une des neuf propositions remises le 29 janvier à la Rouennaise Valérie Fourneyron, alors ministre des sports, était formulée ainsi : « Renforcer les fonds propres des clubs grâce à une ouverture et diversification de leurs structures capitalistiques ». Donc d’ouvrir le capital aux supporters, notamment. En attendant une concrétisation de cette perspective au niveau local – « l’intégration des supporters dans la gouvernance est notre premier cheval de bataille », rappelle Matthieu Gudefin -, car ce n’est pour l’instant le cas ni au FCR ni ailleurs, le CNSF a remporté une petite victoire : il sera convié durant le premier trimestre 2015 à une table ronde en compagnie des dirigeants des instances. Dont Frédéric Thiriez, mais aussi Jean-Pierre Louvel, président de l’UCPF et du HAC.

ARNAUD RABANY

a.rabany@presse-normande.com »

Source : Paris Normandie

Partagez cette page...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on TumblrEmail this to someone