Accueil » Actu Fédé » Lettre adressée à la Ligue de Football de Normandie le 15 avril 2016

Lettre adressée à la Ligue de Football de Normandie le 15 avril 2016

Ligue de Football de Normandie
Monsieur CERVEAU
Président
BP 70091
76803 SAINT-ETIENNE DU ROUVRAY Cedex

Rouen, le 12 avril 2016

Par lettre recommandée avec accusé de réception
Objet : Précision sur le Règlement

Monsieur le Président,

L’article 45 des Règlements Généraux de la Ligue de Football de Normandie dispose en son point 1) c) que :

« Par ailleurs, ne peuvent entrer en jeu au cours des cinq dernières rencontres d’un championnat national ou régional plus de trois joueurs ayant effectivement joué au cours de la saison, tout ou partie de plus de 10 des rencontres de compétitions nationales avec l’une des équipes supérieures disputant un championnat national ».

Cette disposition peut comporter deux interprétations différentes, qui pourraient, en cas de contestation, coûter un forfait au club qui auraient fait jouer un ou plusieurs joueurs qui n’étaient pas en droit de disputer cette rencontre.

Les deux interprétations possibles qui n’ont donc pas les mêmes conséquences, sont que les cinq dernières rencontres soient :
– soit les cinq dernières journées de championnat,
– soit les cinq derniers matchs restant à jouer dans le championnat.

Il est donc fondamental que vous précisiez ce point du règlement afin d’éviter tout litige et qu’arbitrairement un club choisisse l’interprétation qui l’arrange pour faire jouer des joueurs sans limite de son équipe première, ou qu’un autre club par trop grande précaution se prive de joueurs pouvant jouer le même match.

Bref, selon l’interprétation choisie, les joueurs pouvant jouer ne seraient pas les mêmes, et donc l’équité sportive serait faussée.

Selon nous, l’équité sportive commande que ce soit la première interprétation qui vaille, à savoir que ce soit les 5 dernières journées de championnat qui soient prise en compte, c’est-à-dire les journées 22 à 26 du calendrier du championnat de Division d’honneur (qui est la division qui nous occupe).

En effet, le championnat de DH a subi de nombreux reports de rencontres et il se trouve que le 24 avril 2016, jour de la 22ème journée, il restera pour plusieurs équipes plus de 5 matchs à jouer.

La seconde interprétation, à savoir considérer que ce sont les 5 matchs restant à jouer fausserait l’équité sportive, puisque lors de cette même 22ème journée, certains clubs devraient appliquer le règlement (ceux à qui il reste plus que 5 matchs à jouer), alors que d’autres n’auraient pas à l’appliquer (ceux à qui il reste plus de 5 matchs à jouer).

Par conséquent, lors d’une même journée de championnat, deux clubs pourraient se voir appliquer des règles différentes, ce qui est contraire à l’équité sportive.

En outre, le calendrier est établi en début de saison et des journées, et non des matchs restant à jouer, sont fixées en aller-retour, pour donner le maximum d’équité au championnat…Une interprétation au match joué remettrait totalement en cause le sens des journées de championnat et l’utilité de leur fixation dès le début de saison.

Enfin, prendre en compte, uniquement le nombre de journées à disputer, permet d’appliquer la même règle à chaque équipe, indépendamment du nombre de matchs reportés et surtout en permettant d’éviter l’arbitraire et la contestation dans le choix de fixation des dates de report d’un match.

En effet, vous conviendrez que beaucoup de matchs reportés ont été fixés au 10 avril 2016. Ce qui n’a pas été le cas, notamment pour l’USQ B (au contraire de quasiment toutes les autres équipes ayant eu des matchs reportés, dont le FCR)…Or, si un match reporté de l’USQ B avait été reporté au 10 avril, il ne leur aurait resté plus que 5 matchs à jouer au 24 avril 2016, date de la 22ème journée (= 5 dernières journées)…En revanche, en choisissant de reporter ce match postérieurement à la 22ème journée, il restera au coup d’envoi de la 22ème journée, 6 match à jouer à l’USQ B.

Ainsi, selon la seconde interprétation, selon la date de report d’un match, l’USQ B pourrait jouer sans limite de joueurs de son équipe première, ou avec une limite de 3 joueurs de son équipe première, lors de la 22ème journée contre le FCR.

En outre, l’interprétation des 5 derniers matchs restant à jouer impliquerait un changement des règles fixées en début d’année, puisqu’à l’édition du calendrier l’USQ B était soumis à cette règle de limitation à 3 joueurs lors de la 22ème journée et qu’avec ce changement, elle ne serait plus soumise à cette limitation lors de cette même journée !

Donc, le choix de la date de report pris par la Ligue a un impact sur l’application du Règlement si vous interprétez que la règle s’applique aux 5 derniers matchs restant à jouer, mais n’a aucun impact, ni changement sur l’application du Règlement si vous choisissez que ce sont les 5 dernières journées !

Il est donc fait démonstration qu’une interprétation permet des choix arbitraire pouvant remettre en cause l’équité sportive et qu’une autre interprétation avec des règles fixées en début de saison et connue de tous ne peut remettre en cause cette même équité du championnat.

Par conséquent, nous vous demandons de confirmer que l’article 45-1) c) des Règlement Généraux de la Ligue de Football de Normandie doit s’appliquer à compter de la 22ème journée de championnat, à savoir lors des 5 dernières journées de championnat.

Il nous apparaît absolument nécessaire, afin de prévenir tout litige et sentiments d’injustice, que vous avertissiez les deux clubs concernés, à savoir l’USQ et le FCR, ainsi que tous les autres clubs de la division (d’autres cas pourraient être en cause) et que vous précisiez cette interprétation, en prenant soin évidemment de préserver l’équité sportive.

Enfin, nous tenons à vous informer que nous envoyons copie de cette correspondance aux deux clubs concernés, à savoir (l’USQ et le FCR), au Paris-Normandie et que nous rendrons public cette correspondance, ainsi que votre réponse.

Dans l’attente de votre retour, veuillez croire, Monsieur le Président, en l’expression de nos salutations distinguées.

Le Conseil d’Administration de la Fédération des Culs Rouges.

> Vous avez recherché : lettre de protestation adressée à la federation de football –

Partagez cette page...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on TumblrEmail this to someone