Accueil » Actu Fédé » Communiqué du 18 mai 2016 : subvention 2015/16

Communiqué du 18 mai 2016 : subvention 2015/16

Alors que le FC Rouen porte haut les couleurs de la ville de Rouen en réalisant une saison 2015-2016 exceptionnelle d’un point de vue sportif avec la montée en National des U17, le maintien en National des U19, le maintien de la D2 féminine et l’excellente saison de l’équipe de DH accompagnée d’un engouement populaire hors normes, la Fédération des Culs Rouges a appris avec étonnement mais aussi inquiétude que le montant de la subvention allouée au FCR pour l’exercice 2015-2016 ne s’élève finalement qu’à 30 000 euros.

La mairie de Rouen qui avait pourtant rappelé son soutien au FC Rouen lors des élections municipales en 2014 (cf les engagements pris par M. Chekhemani http://www.federationculsrouges.fr/comp … mars-2014/) continue de diminuer drastiquement les subventions allouées au FCR, puisqu’elles ont baissé de 85% entre la saison 2013-2014 et la saison 2015-2016 !
Cette nouvelle réduction prouve une fois encore à quel point le désengagement de la ville envers son club centenaire est réel : il est d’ailleurs dans la droite ligne de ce qui s’est passé l’été dernier, la mainmise désormais exercée par la Métropole sur le stade Diochon ayant eu pour conséquence immédiate l’installation en tant que résident principal de l’USQRM, alors que le FCR y joue pourtant depuis 1917.
Ces décisions continuent de fragiliser le Football Club de Rouen 1899 alors que celui-ci reste le club le plus populaire de la métropole rouennaise malgré le fait que son équipe première évolue actuellement en DH.

Nous demandons donc à la Ville de Rouen des éclaircissements sur le montant de la subvention allouée au FCR et sur ses intentions réelles concernant le futur du club. Nous aimerions, par exemple, une explication sur le fait que l’Elan Gymnique Rouennais touche une subvention de 61 000 euros ce qui représente 610 euros par licencié soit plus de 10 fois la valorisation d’un licencié du FCR ! Et les 100 licenciés de l’EGR ne sont certainement pas tous domiciliés à Rouen intra-muros non plus…

En agissant ainsi, la mairie met clairement en péril l’avenir du club et de ses quelque 550 licenciés. On ne peut que déplorer cette volonté manifeste de détruire le FCR, institution à laquelle les Rouennais demeurent très attachés malgré les déboires de ces dernières années.

La Fédération des Culs Rouges continuera de chercher des solutions afin de pérenniser l’avenir du club qui se doit de retrouver sa place au niveau local, régional et au sein des championnats nationaux.

Vive le FCR !

Le conseil d’administration de la Fédération des Culs Rouges.

Partagez cette page...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on TumblrEmail this to someone