Accueil » Retro » Retour sur la Coupe Rappan, FCR-Bayern Munich 1963

Retour sur la Coupe Rappan, FCR-Bayern Munich 1963

IMG_PN

A l’occasion de la saison 1963/1964, le Football Club de Rouen fut le premier club Français à participer à cette compétition créée en 1961  et ancêtre de la coupe Intertoto. Pour pouvoir se qualifier en Coupe Rappan, les Rouennais passent par une phase de poule où ils finissent leader devant Venise, Lierse et Chaux de fonds. Pour les huitièmes de finales, Rouen affronte le Bayern Munich qui évolue en Ligue régionale en Bavière (Il accèdera en Bundesliga en 1965) mais compte dans ses rangs 2 internationaux allemands !

Le premier match se déroule le 9 Octobre 1963 à Munich devant 6000 spectateurs. L’entraineur rouennais Max Schirschin aligne l’équipe suivante : Manolios, Poulain, Bruat, Sénéchal, Tournier, Leonetti, Destrumelle, Druda, Lachot, Goujon, Buron

L’entame de match est compliquée puisque Rouen encaisse 2 buts après seulement 20 minutes de jeu mais les diables rouges reviennent à 2-1 juste avant la mi-temps (41’) grâce à un but de Lachot. Peu avant la pause, Destrumelle trouve le poteau du but munichois. Le score est de 2-1 à la pause en faveur des Allemands.

En seconde mi-temps, les Rouennais cherchent à égaliser et y parviennent à la 85ème minute grâce à un penalty transformé par Destrumelle. Et trois minutes plus tard, Betta rentré à la mi-temps à la place de Druda inscrit le troisième but permettant aux Rouennais de remporter le match.

Le public munichois très déçu par le résultat de son équipe et de cette défaite dans les dernières minutes envahit le terrain en bousculant au passage, l’arbitre de la rencontre M. Carisson.

Rouen remporte le match sur le score de 3 à 2 et à la fin de la rencontre, le directeur sportif du FCR Gilbert Vieuxbleb déclare : « Tous nos joueurs sont à féliciter. Ils ont fourni un beau jeu d’équipe sachant mieux économiser leur souffle et, surtout, attendre leur heure. Nous avons vraiment fourni un beau match devant un adversaire coriace et je ne puis que déplorer la partialité d’une partie du public ».

Le match retour se joue le 13 Novembre 1963 au stade Robert Diochon.

Equipe de Rouen : Duchêne, Phelipon, Bruat, Sénéchal, Tournier, Combrexelle, Bailliez, Leonetti, Goujon, Druda, Buron.

Malgré un temps humide, froid et un terrain gras cela n’empêchera pas les spectateurs présents ce soir-là de voir du spectacle et des buts.

En première mi-temps, malgré la domination rouennaise le scénario de match aller se répète. Le Bayern est le premier à ouvrir le score dans les premières minutes du match par l’intermédiaire de Brenninger. A la 11ème minute, les rouennais obtiennent un penalty suite à une faute sur Buron dans la surface de réparation. Druda s’occupe de tirer le penalty mais le ballon est devié en corner par le gardien allemand. Mais trois minutes plus tard, Rouen égalise grâce à Buron qui avait déjà obtenu le penalty quelques minutes plus tôt. Les diables rouges ne perdront pas de temps puisque trois minutes plus tard, Leonetti inscrit le deuxième but rouennais. Il inscrira même un doublé grâce à un coup franc à 30 mètres et tiré en puissance ne laissant aucune chance au gardien du Bayern (24ème minute). Les munichois ne se laissent pas abattre et reviennent à 3-2 à la 29ème minute avec un but de Ohlhauser. Les munichois croient avoir fait le plus dur en égalisant à la 36ème minute grâce à Duchêne qui en dégageant au pied envoit le ballon au fond de ses propres filets mais le but est refusé. L’arbitre siffle alors la mi-temps sur le score 3-2 pour les diables rouges.

En début de seconde mi-temps, les Munichois se retrouvent temporairement à dix suite à la blessure de Olk, entré en contact avec le gardien rouennais mais cela n’a aucune incidence sur le cours de la partie. Les Allemands se montrent d’ailleurs beaucoup plus percutants dans cette seconde période en mettant à mal la défense rouennaise ce qui oblige Duchêne à se détendre plusieurs fois pour maintenir l’avantage au score des Rouennais. Mais les diables rouges réussissent à la 82ème minute à faire le break et sceller l’issue du match grâce à une magnifique action conclue par Druda, de la tête. Rouen gagne le match 4 buts à 2 et se qualifie pour la suite de la compétition !

Photos

 

 

Partagez cette page...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on TumblrEmail this to someone